Le bilan français du Black Friday 2016

Halloween et maintenant le Black Friday ? D’années en années, la grande journée de solde importée des Etats-Unis prend de plus en plus d’ampleur dans l’Hexagone. Pour preuve, le nombre de Français ayant profité du Black Friday 2016 pour réaliser des achats en magasins et sur Internet a progressé de 7,3% par rapport à l’an dernier.

 

Black Friday

 

3,7 millions de français en plus par rapport à l’édition 2015. Le Black Friday gagne peu à peu ses lettres de noblesses sur notre territoire. Selon les résultats d’un sondage Toluna pour le média LSA, ce sont pas moins de 15 millions de Français qui ont réalisés des achats à cette occasion. Une belle performance, on dit merci qui ? Merci les geeks.

 

En Amérique du Nord, le Black Friday se déroule le lendemain du repas de Thanksgiving. Cette événement marque le grand coup d’envoi de la période des achats de Noël. De nombreux commerçants en profitent donc pour proposer des soldes importantes sur de nombreux produits de leur catalogue. Qu’on se le dise, c’est grâce au secteur du High-Tech que le Black Friday s’est popularisé en France. De nombreux sites proposent depuis déjà plusieurs années des grandes braderies sur smartphones, ordinateurs ou encore logiciels. Par effet de tâche d’encre, il s’est ensuite élargi aux autres secteurs.

 

Un véritable raz-de-marée s’est emparé des réseaux sociaux français la semaine dernière. Que ce soit les distributeurs traditionnels ou les sites e-marchands, tout le monde a propose à coups hashtag et posts sponsorisés ses réductions. Ce sont en tout près de 78% des Français qui ont vu des réductions Black Friday la semaine dernière, soit une augmentation de +26,1 points par rapport à 2015). Les principaux produits achetés lors du Black Friday français sont : la mode (44,9%), les parfums et cosmétiques (23,2%), les jouets(21%) et le high-tech (20,5%). Histoire de bien anticiper les cadeaux de Noël. Une aubaine pour certains sites e-commerce, Amazon a par exemple réalisé une journée historique avec près de 1,4 million de produits vendus en 24 heures. Sauf que trois jours après, on a vu fleurir à nouveau des offres pour le Cyber Monday… Attendons de définitivement adopter le Black Friday afin de ne pas frôler l’overdose.