KFC s’associe au géant chinois Baidu pour concevoir le fast-food du futur

La chaîne de restaurant KFC a annoncé un partenariat avec le géant de la technologie chinoise Baidu afin d’intégrer dans l’un de ses restaurants de Pékin un ordinateur doté d’un outil de reconnaissance faciale. Cet outil doit permettre de reconnaître les clients fidèles, mais aussi de leur proposer des menus en fonction de leur âge et de leur sexe.

 

KFC Baidu

 

Baidu est considéré au pays du soleil Levant comme le « Google locale » tant l’entreprise est en avance en matière d’avancées technologiques. Le partenariat signé avec KFC China va permettre d’ouvrir un restaurant expérimental dans le quartier d’affaire de la capitale Pékin. Dans ce restaurant donc des bornes de commandes sont capables de conseiller des menus spécifiques aux clients après avoir scanné leur visage grâce à un système de reconnaissance faciale.

 

En identifiant des caractéristiques telles que l’expression du visage, l’âge ou le sexe, ces bornes suggèrent des menus appropriés au client, qui est en droit évidemment de refuser. Si un grand gaillard de 25 ans arrive pour 12h, on lui suggère un hamburger au poulet et un coca. Par contre une femme âgée qui pousse la porte du fast-food vers 17h se verra proposer un dessert sucré.

 

Par ailleurs, les clients fidèles seront susceptibles d’être reconnus par les bornes intelligentes et pourront afficher leur historique de commande et ainsi recevoir des promotions. Au delà de l’aspect technologique innovant et ludique se pose la question du traitement des données. Dans un pays où la censure est de rigueur, Baidu ne communique sur l’utilisation de cette nouvelle base de données. Et bon appétit bien sûr.